Bienvenue

« Osons, la Sarthe à Gauche ! », c’est avec cette ambition que nous nous présentons à vos suffrages pour porter nos valeurs de justice et de partage. Ensemble, nous vous proposons de construire un Département + solidaire, + in-novant, + vert.

Par ce site, vous pouvez découvrir nos candidat.e.s et suivre l'actualité de notre campagne.

Christophe COUNIL, Chef de file "Osons la Sarthe à gauche !"

12 décembre 2019 4 12 /12 /décembre /2019 15:36

Communiqué de presse - jeudi 12 décembre 2019

 

Dans le cadre du Débat d’Orientations Budgétaires du vendredi 13 décembre, le groupe des élus de gauche et républicains souhaite insister sur 5 de ses propositions pour 2020. Nous demandons à la majorité notamment :


1- Un soutien financier renforcé à l’Université
Seule université sarthoise, Le Mans Université est un atout pour notre territoire, l’attractivité du Mans et de la Sarthe passe par elle. Nous demandons que la subvention départementale à l’enseignement supérieur sarthois soit augmentée. Les dépenses de fonctionnement, c’est ce qui fait vivre l’Université au quotidien !

 

2- La création d’un budget participatif départemental
Comme de nombreux départements en France, de droite comme de gauche, nous demandons la création d’un budget participatif départemental qui puisse associer davantage les sarthois à l’élaboration de projets utiles à nos quartiers, nos communes, notre territoire. Un an après la crise des Gilets jaunes, c’est un moyen de donner un nouveau souffle à la démocratie de proximité.


3- Une meilleure conciliation voiture-vélo dans le Département
Nous demandons un plan vélo du quotidien, afin de favoriser les déplacements professionnels là où c’est possible, et afin que la « Sarthe à vélo » ne soit pas le seul apanage des touristes, mais un outil au service des sarthois au quotidien.
Nous sommes favorables au maintien de la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes départementales et nous demandons l’étude de nouvelles zones de dépassement à 90 km/h comme cela se fait sur l’axe Le Mans–Saint-Calais.


4- Une mobilisation départementale contre la fracture numérique
Le Département a investi beaucoup d’argent pour permettre un accès Internet partout en Sarthe. Afin que le développement numérique soit synonyme de progrès pour tous, il faut que les collectivités agissent pour qu’une partie de nos concitoyens ne se sente pas abandonnée. Nous demandons un plan de formation à destination des usagers et nous affirmons notre attachement au maintien d’une présence physique des services administratifs.


5- La fin des injonctions paradoxales du Gouvernement
Au terme du « pacte financier » signé en 2018, le Gouvernement octroie des dotations aux Départements pour financer des actions nouvelles et dans le même temps interdit à ces mêmes Départements d’augmenter leurs dépenses de fonctionnement de + de 1,2 %. Résultat : en 2019, le Conseil Départemental de la Sarthe a reçu de l’argent pour financer des actions contre la pauvreté ou contre la perte d’autonomie de nos aînés mais ne peut l’utiliser dans sa totalité, et notamment pour mettre en place des actions nouvelles ! Nous demandons que le Département dénonce cette situation paradoxale qui nous empêche de faire mieux pour les Sarthoises et Sarthois !

 

Claude PETIT-LASSAY
Pour le groupe des élus de gauche et républicains

Partager cet article

commentaires