Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue

« La Sarthe à Gauche, l’énergie solidaire ! », c’est avec cette ambition que nous agissons au sein du Département pour porter nos valeurs de justice et de partage. Nous constituons un groupe de 14 conseillers pour vous représenter au quotidien, en commissions ou sessions.

Par ce site, vous pouvez découvrir vos élus ou suivre les projets des cantons et nos actions.

A votre écoute,
Claude PETIT-LASSAY, Président du Groupe

Pour contacter le Bureau du Groupe :

02.43.54.72.24 ou elus-de-gauche@sarthe.fr

Archives

La Sarthe à gauche sur Twitter

13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 14:20
 

Le Groupe appelle à une clarification sur la dénomination du collège Roger VERCEL.

A cet effet, un vœu est déposé pour la session plénière de lundi 18 janvier prochain.

 

 

En voici le texte :

 

"La  dénomination  du  collège  Roger  VERCEL  fait  débat  dans  notre département,  des  écrits  antisémites  de  l'auteur  étant  en  question. Récemment  alerté  par  plusieurs  associations  locales et  nationales,  le groupe des élus de Gauche et Républicains exprime le souhait de voir la situation se clarifier.

 

Déjà  engagé  dans  un  travail  d'analyse  par  cinq  historiens,  en  2012,  le Département de la Sarthe n'a pas encore statué.

 

Aujourd'hui,  désireux  d'y  apporter  une  réponse,  les conseillers départementaux :

-  Demandent la publication des conclusions du groupe de travail de 2012 de manière transparente,

-  Exigent  la  constitution  d'un  nouveau  groupe  de  travail,  si  le précédent n'a pu statuer. La publication des conclusions de celui-ci est souhaitée de manière transparente également,

-  Apportent  leur  soutien  à  un  changement  de  dénomination  du collège. Une démarche de concertation auprès des professionnels et  élèves  de  l'établissement,  et  de  leurs  parents,  pourra  être entreprise à cet effet."

 

Rendez-vous lundi...

6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 17:29

Après la première année de ce mandat, voici un bilan d'étape en ce début d'année 2016.

 

Depuis le départ de Jean-Marie Geveaux, une nouvelle gouvernance de droite s'est installée à la tête du Département avec, comme Président, Dominique Le Mèner. 
Plusieurs vice-présidents ont été élus sans délégation précise. Ils ne sont d'ailleurs rapporteurs d'aucune commission. A contrario, plusieurs présidents de commissions ne sont pas vice-présidents. 
Cette organisation manque de transparence et favorise les « amis du Président ».


Les débats sont clairement devenus très politiciens et le travail de concertation avec les élus de la minorité est factice.

Ainsi, la session plénière exceptionnelle du 21 septembre dernier sur la loi NOTRe a été marquée par notre dénonciation du débat organisé dans le seul but de dénigrer le Gouvernement. Pourtant, cette loi, qui a le mérite de clarifier l’action publique et les compétences de chaque collectivité, a été approuvée par la Commission paritaire mixte des deux assemblées (Sénat et Assemblée Nationale) à l’unanimité.
Afin de protester contre un débat politique stérile, notre groupe a décidé de quitter l'assemblée.


La dernière session du 13 novembre, pour prise de Décision Budgétaire Modificative, était organisée en véritable Débat d’Orientation Budgétaire 2016… Le Président et sa majorité ont annoncé des coupes sans précédent dans les budgets de fonctionnement et dans les investissements futurs. Des projets importants vont être reportés sans concertation et sans délai : travaux dans les collèges, programmes routiers, restructuration du patrimoine départemental pour une meilleure efficience des services départementaux...


Les baisses de dotation, que nous ne contestons pas, ont donc le dos large avec une droite qui s’entête à vouloir tenir son engagement de campagne de ne pas augmenter les impôts (tout en augmentant les tarifs de la restauration dans les collèges de 10 % !).

Nous n’avons pas soutenu ces options.


En définitif, Dominique Le Mèner se montre comme le Président de l'austérité, de l'abandon des territoires et de toute vision progressiste pour le Département.

Christophe CHAUDUN

 
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 14:23
Meilleurs vœux pour 2016
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 14:23

En avant-première, voici la tribune des conseillers départementaux de Gauche et Républicains, qui sera insérée dans l'édition de novembre-décembre 2015 du magazine La Sarthe, à paraître sous peu.

Son titre sera aussi modifié, mais chut... cela restera une demi-surprise.

__________

+ 10 % : c’est l’augmentation des tarifs de la restauration dans les collèges  publics, proposée et votée par la majorité de droite

Un double jeu dangereux.

Le contexte est tendu pour la majorité départementale. Sous prétexte de la baisse des dotations de l’Etat au titre de sa participation à l’effort national de réduction des dépenses publiques, Dominique Le Mèner promet une coupe historique dans le fonctionnement et les investissements futurs du Département. C’est une attaque franche sur le soutien à l’emploi, notamment dans les secteurs des travaux publics et du bâtiment puisque des projets stratégiques sont reportés.

 

Coincés entre une réalité budgétaire à assumer et leur engagement de ne pas  augmenter les impôts lors des élections de mars dernier, Dominique Le Mèner et sa majorité de droite viennent de décider, de manière contradictoire, l’augmentation de 10 % des tarifs de la restauration dans les collèges publics. Cela augmente le budget annuel de près de 45 € pour les familles et rend inégal l’accès à la restauration scolaire pour les élèves.

Nous tenons à porter à votre connaissance cette décision injuste. Elle sera appliquée dès le mois de janvier 2016.

 

Promettre de ne pas augmenter les impôts durant la totalité du mandat sans connaître l’évolution des compétences départementales, et dans le même temps augmenter de +10 % les tarifs de restauration scolaire,

 

Promettre de soutenir l’économie et l’emploi, et dans le même temps reporter des projets d’investissements, avec pour effet la mise en difficulté des entreprises du bâtiment et des travaux publics,

 

Est un double jeu dangereux.

 

Ce n’est en tout cas pas la vision du Département que nous partageons.

Le soutien à l’éducation, aux jeunes, à l’emploi, aux entreprises et à la solidarité doivent être les priorités d’un projet qui va de l'avant et ne se replie pas sur lui-même.

 

Le groupe des élus de Gauche et Républicains

20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 15:41

Ce vendredi, les membres de la commission "Solidarité : enfance-famille, personnes âgées et personnes handicapées" sont en déplacement afin d'échanger avec d'autres conseillers sur leurs prochains travaux. Témoignages :

 

Isabelle LEMEUNIER indique que "L'action sociale et médico-sociale est une mission principale de notre Département (41 % du budget 2015). Cette première rencontre, avec nos collègues conseillers départementaux du Maine-et-Loire, a été très riche d'échanges. Nous souhaitons poursuivre cette coopération."

 

Claude PETIT-LASSAY précise que "Ce fut une rencontre fructueuse d'échanges sur les inconvénients et les avantages d'un schéma départemental unique solidarité. Il y eut une discussion approfondie avec nos collègues conseillers départementaux du Maine-et-Loire sur le RSA et la politique de solidarité tant au niveau de l'enfance que des personnes âgées ou handicapées. Ils ont l'expérience d'un tel schéma depuis 5 ans. Une nouvelle rencontre dans la Sarthe, cette fois, est au programme pour le premier trimestre 2016."

 

Car avant les projets, liés aux missions "Solidarité" du Conseil départemental, étaient planifiés par pas moins de 5 schémas, les élus travaillent à regrouper l'ensemble pour plus de cohérence et d'efficacité dans un seul et unique schéma.

Par leur dynamisme, nul doute qu'ils apporteront leur pierre au schéma unique solidarité de la Sarthe.

 

 

De gauche à droite : Nadine GRELET-CERTENAIS, Mélina ELSHOUD, Isabelle LEMEUNIER et Claude PETIT-LASSAY