Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue

« La Sarthe à Gauche, l’énergie solidaire ! », c’est avec cette ambition que nous agissons au sein du Département pour porter nos valeurs de justice et de partage. Nous constituons un groupe de 14 conseillers pour vous représenter au quotidien, en commissions ou sessions.

Par ce site, vous pouvez découvrir vos élus ou suivre les projets des cantons et nos actions.

A votre écoute,
Claude PETIT-LASSAY, Président du Groupe

Pour contacter le Bureau du Groupe :

02.43.54.72.24 ou elus-de-gauche@sarthe.fr

Archives

La Sarthe à gauche sur Twitter

3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 10:47

29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 13:46

La Sarthe est un département qui a plus besoin de médecins que d'autres. En effet, au 1er janvier 2015 et pour les médecins généralistes, la densité est estimée faible par le Conseil national de l’ordre des médecins (101 médecins pour 100 000 habitants en Sarthe, contre 134 de moyenne nationale). Voici la carte de la démographie médicale pour la France métropolitaine.

 

La politique portée par le Conseil départemental soutient actuellement l'installation de médecins libéraux dans les zones déficitaires. Les élus de Gauche et Républicains ont formulé le souhait que ce dispositif soit étendu à l'installation de médecins salariés et que l'ensemble des territoires du département, notamment Le Mans, puisse être concerné dans un souci d'équité. Ce souhait a été présenté lors de la session du débat d'orientation budgétaire du 18 janvier dernier.

 

Explications :

Les 586 médecins généralistes sarthois, en activité au 1er janvier 2015, exercent à 65 % en libéral et 35 % en salariés (données issues de l'Atlas 2015 du Conseil national de l'ordre des médecins).

             

 

L'évolution des attentes des médecins appuie aussi en faveur de ce nécessaire ajustement. Entre 2007 et 2015, selon le Conseil national de l’ordre des médecins, les statuts des médecins généralistes sarthois observent  les évolutions suivantes :

-Une augmentation de 16 % des salariés

-Une baisse de 10 % des médecins libéraux

 

Pour conclure, prendre en compte les réalités du terrain garantit un meilleur résultat pour tous. 

Ces chiffres confortent bien la position de notre groupe.

5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 11:32

Le maintien de dotations attribuées aux associations locales culturelles et sportives, non présenté par la majorité lors de la session du débat d'orientations budgétaires, est demandé par notre groupe des élus de Gauche et Républicains.

C'est ce que nous avons mis en avant dans le cadre de nos 17 propositions pour la Sarthe, le 18 janvier dernier (voir article précédent).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Représentant environ un total de 620 000 € en 2015, soit à peu près 1% du budget, l'enjeu est conséquent pour le Conseil départemental. Une question se pose : des dotations, pour quoi faire ? :

 

- Pour soutenir des projets, mobilisateurs d'acteurs et de publics, qui favorisent le lien social, la fraternité, la connaissance des cultures, la lutte contre les discriminations ou encore l'ouverture à un public éloigné (démocratisation),

 

- Pour représenter le Département à l'échelle cantonale par l'intermédiaire des conseillers départementaux et valoriser la proximité.

 

 

Pour toutes ces raisons, nous soutenons le maintien de dotations au milieu associatif.

Décision les 10 et 11 mars prochains lors du vote du budget de l'année 2016.

 

 

26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 14:25

Une halte TER (Train Express Régional) est une gare sans bâtiment.

 

Portée depuis plusieurs années par le territoire, la création de ce type d’équipement aux environs de l’hôpital du Mans est une forte opportunité, dont voici les avantages :

- Desserte d’un fort bassin d’emploi et une proximité à l’Université

- Connexion avec la ligne de tramway du Mans à moins de 100 mètres (intermodalité urbain/ferroviaire)

- Accès direct des TER en provenance des lignes Alençon/Tours et Laval/Nogent-le-Rotrou (la gare du Mans ne serait plus un terminus pour les TER).

 

Incluse dans les opérations du Contrat de Plan Etat-Région (CPER) 2015-2020, la fin des travaux est attendue pour le second semestre 2019, même si cela reste à confirmer... La création d’une halte TER sur Moncé-en-Belin est également intégrée à ce CPER. Un montant total de 10 millions d’euros pour ces deux opérations est évoqué : 3,7M€ de la Région, 1,6M€ de l'Etat et 4,7M€ du Fonds européen de développement régional et d’autres financeurs.

 

Conscients de cette opportunité, les élus du Groupe ont formulé le souhait que le Département maintienne son soutien financier à la réalisation de cet équipement lors de la séance du 18 janvier dernier.

 

Les haltes TER sont assurément des infrastructures indispensables à la desserte des territoires ruraux vers Le Mans.

C'est cela l’action au service des Sarthois.

Oui au soutien de la halte TER de Le Mans "Hôpital" par le Département
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 11:18

Le débat d'orientations budgétaires 2016 se tient aujourd'hui, lundi 18 janvier, pour le Conseil départemental de la Sarthe. Cette séance publique, tenue à l'Abbaye de l'Epau, a pour but d'échanger entre conseillers départementaux sur ce que sera l'action pour l'année 2016.

 

A cet effet, le Groupe a présenté 17 propositions fortes pour les Sarthois. Les élus de Gauche et Républicains ont aussi exprimé leur volonté d'être associés concrètement dans les changements et les décisions du Département.

 

Nous espérons que la majorité départementale prendra en compte ces propositions et qu’elles puissent se concrétiser lors du vote du budget primitif les 10 et 11 mars prochains.

 

Par ailleurs, le voeu déposé par le groupe concernant le collège Roger VERCEL a bien été entendu. Nous devrions prochainement en savoir plus...

 

VOIR LES PROPOSITIONS DANS LE DETAIL (document pdf)

 

RESUMES DES PROPOSITIONS :

 

Emploi, développement économique et touristique et aménagement du territoire

Proposition n°1 : Une redynamisation de la politique d’Insertion : prévenir plutôt que guérir

Proposition n°2 : Un accompagnement actif induit par la loi NOTRe en faveur du développement économique

Proposition n°3 : Favoriser le développement du tourisme en maîtrisant les dépenses et en s’appuyant sur les partenaires

 

Solidarité : enfance-famille, personnes âgées et personnes handicapées

Proposition n°4 : L’enfance et la famille au cœur du dispositif de solidarité

Proposition n°6 : Des personnes handicapées mieux intégrées

Proposition n°7 : Assurer à tous l’accès à la médecine de proximité

 

Réussite éducative, collèges et transports

Proposition n°8 : Élaborer un nouveau plan pluriannuel des travaux dans les collèges

Proposition n°9 : Le transfert des transports à la Région

 

Aménagement numérique des territoires, des infrastructures et routes

Proposition n°10 : Tenir les engagements pris devant les Sarthois

 

Agriculture, ruralité et développement local

Proposition n°12 : Maintenir et développer une véritable aide au soutien des territoires

Proposition n°13 : Favoriser les circuits courts pour soutenir une agriculture de proximité

 

Développement durable, environnement et logement

Proposition n°14 : Maintenir les actions en faveur du développement durable

 

Culture, jeunesse et sports

Proposition n°15 : Développer la diffusion culturelle en zone rurale et équilibrer les aides en matière d’équipements sportifs

 

Finances, ressources et administration générale

Proposition n°16 : Réactiver la politique patrimoniale départementale

Proposition n°17 : Maintenir une politique d’investissement soutenue