Bienvenue

« Osons, la Sarthe à Gauche ! », c’est avec cette ambition que nous nous présentons à vos suffrages pour porter nos valeurs de justice et de partage. Ensemble, nous vous proposons de construire un Département + solidaire, + in-novant, + vert.

Par ce site, vous pouvez découvrir nos candidat.e.s et suivre l'actualité de notre campagne.

Christophe COUNIL, Chef de file "Osons la Sarthe à gauche !"

23 juin 2021 3 23 /06 /juin /2021 08:42

Interpellés par l'Union régionale pour l'habitat des jeunes (URHAJ) qui vient de publier un plaidoyer pour la jeunesse (voir document à télécharger en pied de cet article), "Osons la Sarthe à Gauche" a souhaité rappeler ses engagements pour construire un Département qui donne toutes ses chances à la jeunesse.

Construire un Département qui donne toutes ses chances à la jeunesse
  1. Maintenir la pression sur le gouvernement et le Parlement pour instaurer un revenu de base aux jeunes de moins de 25 ans. En attendant la réalisation de cet objectif, nous mettrons en place un Contrat d’Accompagnement Personnalisé pour l’autonomie (CAPA) destiné aux jeunes de 18 à 25 ans en vue de développer un projet personnel et/ou professionnel nécessitant un soutien particulier et temporaire, permettant de construire de solides bases à l’insertion sociale et professionnelle et d’éviter l’errance. Ce dispositif mobilisera les moyens du Fonds d’Aide aux Jeunes et le dispositif du service civique
  2. Renforcer le soutien du Département à l’Université du Mans et aux établissements supérieurs afin de développer de nouvelles offres de formation et renforcer les pôles d’excellence de l’enseignement supérieur sarthois. Soutenir la création de nouvelles écoles d’ingénieurs (institut de l’actuariat, école autour des technologies de l’hydrogène …). Accompagner les actions permettant de valoriser les études supérieures auprès des collégiens par la création de partenariats entre les collèges et l’Université du Mans.
  3. Créer un « Pass Europe et Monde » permettant chaque année d’aider une quarantaine de jeunes dans la réalisation d’un stage, d’un projet humanitaire, universitaire ou professionnel au sein de l’Union européenne et du monde.
  4. Mettre en œuvre un plan d’accompagnement à l’autonomie des jeunes majeurs issus de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) afin d’enrayer le cercle vicieux de l’exclusion sociale. Ce plan se déclinera en 4 axes structurants : l’accès au logement, un droit à « l’expérimentation » lui permettant d’être de nouveau prise en charge en cas d’échec, favoriser l’entraide et accompagner les jeunes parents anciennement pris en charge par l’ASE.
  5. Développer les permanences et les actions décentralisées de la Maison départementale des adolescents en s’appuyant sur les maisons du département.
  6. Créer une plateforme d’insertion pour les jeunes en situation de handicap. Ce service, passerelle entre l’enfance et l’âge adulte, doit permettre à ces jeunes de construire progressivement leur projet de vie, en les familiarisant avec les changements marquants liés à l’âge adulte : droits et devoirs, citoyenneté, accès au travail, vie affective et sexuelle, vie quotidienne et gestion du budget.

Partager cet article

commentaires