Bienvenue

« Osons, la Sarthe à Gauche ! », c’est avec cette ambition que nous nous présentons à vos suffrages pour porter nos valeurs de justice et de partage. Ensemble, nous vous proposons de construire un Département + solidaire, + in-novant, + vert.

Par ce site, vous pouvez découvrir nos candidat.e.s et suivre l'actualité de notre campagne.

Christophe COUNIL, Chef de file "Osons la Sarthe à gauche !"

1 décembre 2020 2 01 /12 /décembre /2020 11:13

L’inquiétude grandit face à la menace d’une vague de plans sociaux. Un nombre record de licenciements et de cessation d’activité s’apprête à frapper le commerce, l’industrie et le tourisme. Le chômage est reparti à la hausse de façon spectaculaire. Tous les Départements, la Sarthe ne faisant pas exception, ont vu le nombre de bénéficiaires du RSA augmenter. Les dégâts sociaux vont être considérables. La crise sanitaire est désormais, et pour longtemps, économique et sociale !

Cette crise née de la pandémie Covid-19 a fait basculer plus d’un million de français dans la pauvreté. Etudiants, entrepreneurs, petits commerces, professionnels de l’aéronautique, de l’événementiel et de la culture, artistes et techniciens, les intérimaires et femmes seules avec enfants, pour ne citer que ces exemples, se retrouvent sans emplois.

Cet accroissement spectaculaire de la pauvreté se retrouve dans les chiffres en augmentation des personnes recourant aux associations d’aides alimentaires : + 30 % du nombre de dons distribués.

Face à la baisse des ressources pour toutes ces personnes, il est peu probable que les aides exceptionnelles annoncées par le gouvernement enrayent cette dégradation.

C’est donc vers les instances territoriales, qu’une fois encore, les personnes en grande difficulté vont se retourner pour subvenir à leurs besoins fondamentaux. Pour notre collectivité, il revient au Conseil Départemental et à sa politique de solidarité d’accroitre encore les aides que réclament nos concitoyens car il y a urgence. Certes les projets d’investissement et de construction décidés par le Département peuvent donner des débouchés aux entreprises, mais cela s’inscrit sur du long terme. Aujourd’hui, la solidarité et les aides sociales sont urgentes, c’est permettre à certaines personnes de manger chaque jour.

Partager cet article

commentaires