Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue

« La Sarthe à Gauche, l’énergie solidaire ! », c’est avec cette ambition que nous agissons au sein du Département pour porter nos valeurs de justice et de partage. Nous constituons un groupe de 14 conseillers pour vous représenter au quotidien, en commissions ou sessions.

Par ce site, vous pouvez découvrir vos élus ou suivre les projets des cantons et nos actions.

A votre écoute,
Claude PETIT-LASSAY, Président du Groupe

Pour contacter le Bureau du Groupe :

02.43.54.72.24 ou elus-de-gauche@sarthe.fr

La Sarthe à gauche sur Twitter

10 mai 2019 5 10 /05 /mai /2019 13:45

Communiqué de presse du Vendredi 10 mai 2019

 

Alors que la proposition de loi devait initialement mettre fin aux « sorties sèches », c’est à dire éviter que les enfants pris en charge par l’Aide sociale à l’Enfance (ASE) se retrouvent le jour de leurs 18 ans mis à la rue sans prise en charge, le texte finalement voté n’apporte plus aucune garantie que ces jeunes à leurs 18 ans seront mieux protégés !


La proposition de généraliser et financer par l’Etat des « contrats jeunes majeurs » obligatoires pour les jeunes jusqu’à 21 ans est abandonnée au profit de la création d’un « contrat d’accès à l’autonomie » seulement facultatif, qui ne garantit pas aux jeunes des ressources stables ni un logement et exclut par ses conditions tous les jeunes pris en charge par l’ASE après leurs 16 ans et demi (il s’agit souvent des jeunes mineurs isolés étrangers (MIE) et des jeunes rejetés par leurs familles pour leur homosexualité ou une grossesse précoce).


En France, 1 personne SDF entre 18 et 25 ans sur 4 vient de l’ASE ! Avec cet abandon, on s’éloigne encore de la promesse du Président MACRON que plus personne ne vive dans la rue. C’est la précarité des jeunes qui se trouve renforcée et les attentes énormes des associations sur ce sujet balayées.


En Sarthe, 133 jeunes ont pu bénéficier d’un contrat jeune majeur en 2018. Comme ils ne sont ni obligatoires ni financés par l’Etat, leur avenir est remis en cause dans de nombreux départements. Nous souhaitons leur maintien en Sarthe !


Avoir 18 ans devrait toujours nourrir une grande fierté et pas la peur !

 

Mélina Elshoud, Michèle Juguin-Laloyer, Isabelle Lemeunier et Claude Petit-Lassay, membres du groupe des Elus de gauche et républicains, et membres de la Commission Solidarité au Conseil départemental de la Sarthe.

Partager cet article

commentaires