Bienvenue

« Osons, la Sarthe à Gauche ! », c’est avec cette ambition que nous nous présentons à vos suffrages pour porter nos valeurs de justice et de partage. Ensemble, nous vous proposons de construire un Département + solidaire, + in-novant, + vert.

Par ce site, vous pouvez découvrir nos candidat.e.s et suivre l'actualité de notre campagne.

Christophe COUNIL, Chef de file "Osons la Sarthe à gauche !"

2 mars 2020 1 02 /03 /mars /2020 15:55

Entre 2015 et 2018, la Sarthe a connu une baisse de 1305 foyers bénéficiaires du RSA. On pourrait s’en féliciter car c’est le signe d’une meilleure situation économique et sociale ; mais cela s’explique aussi par le phénomène du non-recours qui s’amplifie. Nous devons y être très attentifs, c’est un vecteur de marginalisation et cela engendre parfois de véritables catastrophes sociales.

Chef de file de la Solidarité et de l’Insertion, le Département doit mener la réflexion, étudier la façon de lutter contre le non-recours et améliorer les dispositifs existants.

Dans le cadre de la mise en place du Service Public d’Insertion et du Plan de Lutte contre la Pauvreté, il est nécessaire de participer, d’échanger et d’être une force de proposition lors des réunions de concertation avec l’Etat. Ce dernier a entrepris la fusion de la DDCS et la DIRECCTE pour 2021, c’est un risque supplémentaire. Comment les acteurs de l’Insertion, d’une partie de la Solidarité et de l’Economie s’y retrouveront pour être plus efficaces ?

Nous savons que concentration n’est pas forcément synonyme d’efficacité. Nous sommes persuadés que c’est au plan local qu’émerge les projets les plus concrets, que naissent les initiatives, que se concrétisent l’impulsion et l’envie de faire toujours dans l’intérêt général.

Notre groupe travaille à créer les conditions d’un réel maillage territorial de la réponse sociale, économique et environnementale. Nous considérons que cela implique de revoir le rôle de l’Etat sur le territoire pour une équité entre les territoires urbains, périurbains et ruraux. Nous nous interrogeons sur les réponses à apporter aux enjeux d’aujourd’hui en matière sociale, et plus largement concernant la solidarité. Le Conseil Départemental ne peut relever seul ces défis, mais il doit en avoir la volonté politique.

Partager cet article

commentaires