Bienvenue

« Osons, la Sarthe à Gauche ! », c’est avec cette ambition que nous nous présentons à vos suffrages pour porter nos valeurs de justice et de partage. Ensemble, nous vous proposons de construire un Département + solidaire, + in-novant, + vert.

Par ce site, vous pouvez découvrir nos candidat.e.s et suivre l'actualité de notre campagne.

Christophe COUNIL, Chef de file "Osons la Sarthe à gauche !"

5 février 2020 3 05 /02 /février /2020 15:50

Communiqué de presse - mercredi 5 février 2020

 

Lors du Débat d’Orientations Budgétaires, notre groupe a formulé des propositions concrètes notamment :


- un soutien financier renforcé à l’Université, représentant l’un des moteurs de l’attractivité du Département ;
- la création d’un budget participatif départemental ;
- une meilleure conciliation voiture-vélo dans le Département, la création de voies douces pas uniquement consacrées au tourisme;
- la mise en place d’une plateforme numérique destinée aux allocataires du RSA, pour ainsi faciliter les relations entre les demandeurs d’emploi et les entreprises ;
- la consécration de moyens financiers plus importants à l’installation des jeunes agriculteurs, en particulier pour une conversion de leur exploitation en agriculture bio ou raisonnée ;
- la mise en place d’expérimentation autour de l’auto-partage par l’extension de la plateforme « Mouv and go » à tout le département.


Lors des commissions préparatoires à ce budget, nous avons constaté qu’aucune de nos propositions n’avaient été étudiées ou reprises. Et pourtant les élus de gauche représentent plus d’un tiers des sarthois.
Nos propositions sont concrètes, constructives et réalistes. Elles répondent aux demandes de nos concitoyens, leur voix ne compterait-elle pas ?


Comment peut-on s’inscrire dans un débat budgétaire à sens unique puisque tout est décidé à l’avance ? Pour preuve, aucun changement apparait entre les commissions préparant le budget et la session plénière actant ce dernier, tout est figé à la virgule près.
 

Notre groupe ne peut cautionner un tel fonctionnement au sein d’une assemblée représentative des sarthois.


C’est un budget partisan, celui de la majorité de droite et non le budget de l’assemblée départementale.


En conséquence, notre groupe votera contre ce Budget Primitif 2020 lors des séances plénières des 6 et 7 février.

 

Claude PETIT-LASSAY
Pour le groupe des élus de gauche et républicains

Partager cet article

commentaires