Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue

« La Sarthe à Gauche, l’énergie solidaire ! », c’est avec cette ambition que nous agissons au sein du Département pour porter nos valeurs de justice et de partage. Nous constituons un groupe de 14 conseillers pour vous représenter au quotidien, en commissions ou sessions.

Par ce site, vous pouvez découvrir vos élus ou suivre les projets des cantons et nos actions.

A votre écoute,
Claude PETIT-LASSAY, Président du Groupe

Pour contacter le Bureau du Groupe :

02.43.54.72.24 ou elus-de-gauche@sarthe.fr

Archives

La Sarthe à gauche sur Twitter

30 novembre 2018 5 30 /11 /novembre /2018 16:40

Appel de Marseille

La décision du Gouvernement d’imposer un « contrat financier » aux collectivités, pour sanctionner celles qui augmenteraient de plus d’1,2% leurs dépenses de fonctionnement, associée à la suppression de la taxe d’habitation et à l’absence d’aides financières nouvelles, privent les collectivités de leurs ressources propres. Cela nous empêche d’agir alors que les besoins des territoires et des populations ne décroissent pas ! Comment faire plus avec moins ? Remontés contre ces décisions nationales, des milliers d’élus locaux ont rejoint l’ "Appel de Marseille pour la défense des libertés locales". Nous avons apporté notre soutien à ce mouvement lors de la dernière assemblée plénière.

Coût des PPP

125 millions d’€, c’est le coût de la reconstruction des 4 collèges sarthois sur la durée du contrat de partenariat, soit près de 32 M€ par collège. De l’aveu du Président de la commission Réussite éducative, un collège neuf coûte environ 18 M€ (72 M€ pour 4 collèges), soit 14 M€ de moins. La différence s’expliquerait par le gros entretien et la maintenance assurés par le prestataire pendant 20 ans. En définitive, le Département paiera 650 000 € par an pour le gros entretien et la maintenance d’un collège...neuf !

Transition écologique et Justice sociale

Si la transition écologique est nécessaire, elle ne doit pas se faire sur le dos des plus modestes ! Nous devons investir dans la rénovation énergétique des logements et dans la desserte de nos territoires par des transports innovants et accessibles à tous. Malheureusement, quand le Gouvernement baisse les aides aux bailleurs sociaux, il n’agit pas pour l’économie d’énergie des sarthois, et quand il repousse les investissements urgents, utiles à la rénovation de la ligne Caen-Alençon-Le Mans-Tours, il n’agit pas non plus pour la mobilité de nos concitoyens.

Partager cet article

commentaires