Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue

« La Sarthe à Gauche, l’énergie solidaire ! », c’est avec cette ambition que nous agissons au sein du Département pour porter nos valeurs de justice et de partage. Nous constituons un groupe de 14 conseillers pour vous représenter au quotidien, en commissions ou sessions.

Par ce site, vous pouvez découvrir vos élus ou suivre les projets des cantons et nos actions.

A votre écoute,
Claude PETIT-LASSAY, Président du Groupe

Pour contacter le Bureau du Groupe :

02.43.54.72.24 ou elus-de-gauche@sarthe.fr

Archives

La Sarthe à gauche sur Twitter

22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 14:43

Arrêté en commission permanente du vendredi 8 juillet, le soutien aux associations et dispositif d'accompagnement des agriculteurs en difficulté se voit flanquer d'une sévère baisse. Ainsi, les montants de l'aide à l'accompagnement diminuent de 34 à 120 % pour atteindre respectivement, 200 € pour les nouveaux dossiers, et 100 € pour un suivi annuel sur 2 ans.

Alors que les élus de la majorité se déclarent préoccupés et attentifs aux fragilités du monde agricole, quelle n'est pas notre surprise et désaccord de voir maintenir des décisions, qui frappent de plein fouet des associations et dispositif, qui agissent au plus près de nos agriculteurs.

__________

 

- 34 à 120 % : c’est la baisse des aides par dossier, proposée et votée par la majorité de droite

 

2 : c'est le nombre d'emplois impactés par cette décision

 

Présentée initialement en commission permanente du 20 mai dernier, notre groupe demande immédiatement son report et son réexamen. De son côté, la majorité s'engage à réétudier la situation en septembre prochain, alertée par une des associations concernées. Malgré cet engagement, le Conseil départemental acte tout de même la décision lors de la commission permanente du 8 juillet.

 

Un mois et demi plus tard, pour les agriculteurs en difficulté, le projet d'aide aux associations et dispositif est identique à celui présenté au mois de mai. Une décision lourde de conséquences par :

  • Un statu quo malgré les alertes reçues, sans avancer d'explications particulières, ni concerter,
  • Une harmonisation par le très bas,
  • Une remise en cause de la viabilité économique des associations, notamment "Solidarité Paysans", dont 2 emplois sont menacés,
  • Un décalage entre le discours des élus de la majorité, qui se veut à l'écoute et solidaire des agriculteurs, et les décisions du Conseil départemental, qui amoindrit le montant des soutiens en situation de crise.

 

Malgré un engagement de la majorité de revoir la copie en septembre, le Groupe des élus de gauche et Républicains dénonce ces décisions, injustes et en décalage avec les attentes de ces acteurs du secteur agricole.

 

Associations et dispositif concernés : "Agri Solidarité", "Solidarité Paysans 72" et dispositif "Réagir".

Partager cet article

commentaires