Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue

« La Sarthe à Gauche, l’énergie solidaire ! », c’est avec cette ambition que nous agissons au sein du Département pour porter nos valeurs de justice et de partage. Nous constituons un groupe de 14 conseillers pour vous représenter au quotidien, en commissions ou sessions.

Par ce site, vous pouvez découvrir vos élus ou suivre les projets des cantons et nos actions.

A votre écoute,
Claude PETIT-LASSAY, Président du Groupe

Pour contacter le Bureau du Groupe :

02.43.54.72.24 ou elus-de-gauche@sarthe.fr

Archives

La Sarthe à gauche sur Twitter

8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 12:04

Le 8 mars a lieu la Journée Internationale des Droits des Femmes. Décrétée par l’ONU en 1977 et officialisée en 1982 en France par François Mitterrand, cette journée marque surtout l’occasion de faire un état des lieux des droits des femmes. Encore 12% d’écart de salaire à compétences égales et 80% des tâches ménagères accomplies par les femmes, dont 1 sur 10 sera victime de violences sexuelles au cours de sa vie…

 

Ce que nous avons fait pour défendre les droits des femmes le 8 mars et au-delà :

  • En 2012, un Ministère des droits des femmes a été recréé (n’existait plus depuis plus de 25 ans)
  • Loi du 4 août sur l’égalité réelle entre les hommes et les femmes : la France est passée de la 45ème place sous Sarkozy à la 16ème place sous Hollande
  • Grâce à la réforme territoriale portée par la gauche, pour la première fois, la parité entre au Conseil départemental en 2015, avec des binômes hommes-femmes.
  • A la Ville du Mans, création d’une délégation à l’Égalité qui met en place des politiques publiques efficaces de droits des femmes depuis un an.

 

Ce que fait le Conseil général théoriquement l’un des chefs de file : Rien.

 

Il ne mène aucun programme pour défendre les droits des femmes. Non seulement il ne joue pas son rôle, mais les conseillers généraux de la majorité n’honorent même pas de leur présence les commissions départementales de lutte contre les violences aux femmes. Pire, des stéréotypes sexistes sont entretenus.

 

Ce que fera la Sarthe à gauche pour l’égalité hommes/femmes :

  • Création d’un Observatoire des violences faites aux femmes
  • Renforcement des accueils hébergements d’urgence pour les femmes victimes de violences ou de mariages forcés.
  • Programme d’accompagnement au retour à la vie active après un congé maternité / parental et à la conciliation vie professionnelle / vie familiale: le Conseil départemental a une responsabilité dans la facilité d’accès pour les femmes à la création d’entreprise et d’emploi dont elles sont trop souvent exclues.
  • Accent sur les modes de garde et accueil petite enfance : l’accès à la vie professionnelle pour les jeunes mères comme les pères est conditionnée à un mode de garde fiable et accessible, or la rencontre administrative et humaine entre familles et professionnelles doit être facilitée par le département. Valorisation des métiers de la petite enfance. Actuellement, le site annuaire n’est même pas mis à jour !
  • Amélioration du fonctionnement des PMI (protection maternelle et infantile) pour un meilleur accompagnement à la parentalité et soutien aux professionnels.
  • Relais du Pass contraception de la Région Pays de la Loire
  • Lancement d’un grand plan égalité entre les femmes et les hommes, en lien avec la Ville et la DDCS ; avec promotion des associations et réseaux engagés pour l’égalité et les droits des femmes en les plaçant au cœur de l’action.

 

En 2015, il est temps que le Conseil départemental intègre le 8 mars à son calendrier !

Partager cet article

commentaires