Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue

« La Sarthe à Gauche, l’énergie solidaire ! », c’est avec cette ambition que nous agissons au sein du Département pour porter nos valeurs de justice et de partage. Nous constituons un groupe de 14 conseillers pour vous représenter au quotidien, en commissions ou sessions.

Par ce site, vous pouvez découvrir vos élus ou suivre les projets des cantons et nos actions.

A votre écoute,
Claude PETIT-LASSAY, Président du Groupe

Pour contacter le Bureau du Groupe :

02.43.54.72.24 ou elus-de-gauche@sarthe.fr

Archives

La Sarthe à gauche sur Twitter

2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 22:43

L'inquiétude des candidats UMP transparaît dans la violence des attaques auxquels ils se livrent notamment à l'encontre de notre chef de file, Christophe CHAUDUN, accusé de vouloir la disparition des Conseils départementaux. Nous souhaitons à travers ces quelques lignes rétablir la vérité.

 

Les Conseillers généraux de la Gauche ont régulièrement rappelé leur attachement à l'institution départementale et à ses compétences exercées au service des Sarthoises et des Sarthois.

 

Ainsi, lors de la session du 25 juin 2014, ils avaient fait adopté à l'unanimité un vœu appelant à préserver le Conseil départemental. Ce vœu avait ensuite été remis en mains propres au Président de la République par Christophe COUNIL lors d'une entrevue à l'Élysée le 2 juillet 2014.

 

Par ailleurs, dans un article publié dans le numéro n°164 de l'Unité sarthoise publié en septembre dernier, Christophe CHAUDUN, en sa qualité de Président du groupe des élus de gauche au Conseil général, rappelait la nécessité de conserver le Conseil départemental en Sarthe.

La réforme territoriale est au cœur des débats parlementaires. Le premier ministre l’a confirmé lors de son intervention de politique générale le 16 septembre dernier devant l’Assemblée nationale. La question de l’avenir des conseils départementaux sera notamment posée d’ici à l’horizon 2021.

 

Lors de l’assemblée départementale réunie le 27 juin 2014, notre groupe des élus de gauche et républicains a souhaité s’impliquer pleinement dans la réflexion de cette réforme nécessaire pour la simplification de nos institutions. Pour cela, nous avons formulé un vœu voté par l’ensemble de l’assemblée. Ce vœu s’inscrit dans une volonté de soutenir le gouvernement pour son action de réforme tout en rappelant la nécessité de tenir compte des réalités de terrain que nos concitoyens vivent au quotidien. Pour cela nous avons acté les points suivants :

  • demande d’une concertation, associant, les élus et les agents des collectivités directement concernées ;
  • rappel de l’importance des missions de proximité de la collectivité départementale, et de la pertinence de son périmètre géographique pour certaines missions ;
  • le projet devra s’inscrire dans une logique des réalités de terrain, prenant en compte l’attachement fort des citoyens aux Départements, tout comme le rôle joué par celui-ci depuis deux siècles ;
  • Nous acceptons le débat sur l’efficacité de l’organisation territoriale, s’il s’agit de s’adapter et de se réformer pour agir au plus proche de la population et des territoires ;
  • Nous demandons également la mise en œuvre rapide d’une large concertation sur l’organisation territoriale de notre Pays, associant l’ensemble des acteurs concernés.

 

Aujourd’hui, si les départements disposant d’une grande métropole ou d’intercommunalités fortes devraient être amenés à redéployer leurs compétences et disparaître, les départements ruraux seraient conservés avec des compétences clarifiées.

 

Je crois que La Sarthe pourrait bien s’inscrire dans cette dernière hypothèse car nos intercommunalités n’ont ni la capacité, ni l’organisation pour reprendre les compétences sociales notamment du Département.

 

Les débats s’annoncent donc ouverts avec en toile de fond la question des compétences et des dotations aux collectivités qui devront les assumer. Notre groupe souhaite s’y associer largement.

 

Notre département n’est peut-être pas encore mort !

Deux éléments qui prouvent l'attachement des élus de Gauche sarthois au Conseil départemental ... bien loin des propos outranciers des candidats UMP qui préfèrent le mensonge et la désinformation à la confrontation d'idées projet contre projet.

Partager cet article

commentaires